Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Juste m'échapper.

Juste m'échapper.

Menu
Texte du 20 août 2014.

Texte du 20 août 2014.

Texte du 20 août 2014.

"Quand j’étais petite et que j’allais mal, je courrais au fond de mon jardin, je me posais sur ma balançoire et je laissais la magie opérer…

Je jouais avec les insectes, je me faisais des petites histoires, je riais toute seule. Parfois je pleurais, sans vraiment comprendre pourquoi mais je pleurais…

Souvent, il venait, lui, mon meilleur ami d’enfance… Avec ses 3 ans de plus, même si il n’était pas tout à fait normal, il comprenait ce que je vivais, il mettait ses bras autour de moi et serrait si fort que je me sentais comme protégée par une carapace…

Je ne savais pas exactement ce qu’il avait mais il devait prendre beaucoup beaucoup de médicaments pour pas que ça ne se voit trop… Moi je le voyais comme quelqu’un de normal, après tout, il était le seul là pour moi.

Puis un jour, mon père décida d’enlever ma balançoire…J’eus beau dire et beau faire quoi que ce soit, il prit une espèce d’énorme marteau et commença à tout casser… Je pleurais, comme une gosse de 5 ans, tous mes souvenirs s’envolaient à chaque coup de marteau sur ma balançoire…Il ne resta bientôt qu’un tas de bouts de bois.

Arriva aussi le jour où, lui et moi on s’éloigna… Nous n’étions plus les seuls enfants du quartier, je n’étais plus la seule avec qui il aimait faire les quatre-cents coups. Je n’aimais pas ces autres enfants… Ils l’empêchaient de me protéger comme il le faisait avant, ils nous éloignaient.
Je pris donc mes distances.

Puis un jour, il déménagea et je ne le revis plus jamais.

Mon enfance se résumait à ça. Ma balançoire et mon Antoine.

Mais je les avais perdu tous les deux. "