Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Juste m'échapper.

Juste m'échapper.

Menu
Texte du 30 novembre 2014.

Texte du 30 novembre 2014.

Texte du 30 novembre 2014.

" J'ai envie de toi."
Ces mots me firent frémir à la pensée de nos derniers ébats. De quand dataient-ils déjà?
Ah oui, un mois déjà... Un long mois sans contact peau à peau avec celui qui me faisait monter au septième ciel.
Un mois dans ce cas là, c'est vraiment très long.

Je fermai les yeux et il ne fallut pas deux minutes avant que ces images me reviennent en tête.

Nous étions allongés, l'un contre l'autre lui au-dessus de moi. Je me perdais dans ses yeux, me laissant bercer par ses soupirs. Le contact de sa bouche sur mes seins, mon ventre, mon cou; tout mon corps... Je me sentais revivre ce moment à la perfection, ressentant encore ce désir charnel.

" Je te veux."
Ces mots étaient sortis de ma bouche sans même que je m'en rende compte. Je sentais mes joues s’empourprer mais il ne les verrait pas: nous avions éteint la lumière ce qui rendait le moment encore plus excitant.

Ses baisers descendaient de plus en plus me laissant languir à en mourir. Je n'avais qu'une seule envie, lui crier de me faire jouir de plus en plus, de me faire tout oublier, de faire en sorte que je me sente belle voir même très belle.
Et comme si il avait lu dans mes pensées; c'est ce qu'il fit. Sa langue voyageait sur les endroits les plus intimes de mon corps, me faisant frémir à chaque petit mouvement.

Combien de temps il avait fait durer ça? Je ne saurais vous le dire, le plaisir était tellement intense que j'en perdis la notion du temps.
Quoi qu'il en soit, il finit par remonter pour m'embrasser. Un doux baiser accentuant toujours plus mon envie.

" Je t'aime tellement."
Je le sentais sourire à ces mots que je venais de lui murmurer, il me répondit par un second baiser encore plus intense.

L'instant qui suivit, il entra en moi, nous laissant échapper à chacun, un son de plaisir inouï.

J'ouvris les yeux, pleine de désir pour mon être aimé et partis le rejoindre pour nous unir à jamais