Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Juste m'échapper.

Juste m'échapper.

Menu
La patience du diable: Critique.

La patience du diable: Critique.

La patience du diable: Critique.

La patience du diable ~ Maxime Chattam.

Nombre de pages:

636.

Prix de base:

22 euros 90.

Résumé:

Le mal peut-il contaminer ceux qui le traquent?

Un go-fast pris en flag qui transport bien pire que de la drogue...

Deux ados qui tirent sur les passagers d'un TGV lancé à pleine vitesse...

Des gens ordinaires découverts morts... de terreur. Le diable mène le bal, le monde est devenu fou. Lieutenant à la section de recherches de Paris, Ludivine Vancker comprend bientôt qu'un fil sanglant relie ces faits divers. Rien ne pourra l'empêcher de remonter la piste à sa source. Aux racines de la peur.

Mon avis:

Moi qui avais toujours voulu essayer Maxime Chattam, avec un titre et une couverture comme ici, je n'ai pas su résister !

La lecture est facile mais reste très prenante, l'auteur a fait en sorte que l'on s'attache assez bien aux personnages pour qu'on vive et ressente ce que eux vivent et ressentent sans compter que les descriptions sont parfaites pour qu'on ait les images bien ancrées dans la tête.

Si j'ai un petit regret avec ce roman c'est que Chattam évoque des épisodes passés des personnages principaux sans les expliquer et ça m'a déçue; j'aurais aimé comprendre !

Cet écrit n'est pas du genre horreur mais le talent de l'écrivain a fait en sorte qu'on rentre tellement dans l'histoire que celle-ci peut venir nous hanter pendant la nuit. ( Mon cas, étant donné que les cauchemars chez moi ne se font pas rares ! )

Une petite chose qui m'a gênée vers la fin mais qui je pense, est faite exprès par l'auteur: L'héroïne est une femme vraiment très intelligente et pourtant, elle finit par agir vraiment comme une idiote. On aimerait lui crier de ne pas faire ça. Quelque part, ça fait vraiment bien partie de l'histoire mais cela m'a vraiment agacée.

La fin n'est pas du tout étonnante mais je n'ai pas été déçue; c'est cette fin là que je désirais le plus.

L'épilogue termine le récit sur une note effrayante qui peut même nous faire penser que l'auteur va nous écrire une suite... A espérer !

Note:

8,5/10.

Passages adorés:

« Sa voisine avait sorti une tablette numérique et était plongée dans un de ces livres invisibles. Silas avait du mal avec ce concept. Lire sans tourner de pages. Lire sans tenir de livre entre ses doigts. Lire sans triturer la couverture. Lire sans marquer les pages des moments de la vie: une trace de doigt sale par-ci, de bouffe par-là, un cil qui se glisse dans la rainure de l'ouvrage pour vingt ans, une page qu'on corne pour noter une phrase mémorable ou juste pour un mot qu'on voudrait retenir. Non, cette manie de lire sur un écran, il ne le saisissait pas du tout. Pour lui, c'était comme s'adresse au fantôme d'un livre. »

« Elle le savait pourtant, elle avait été naïve de vouloir lutter contre ses démons. Il est possible de prétendre qu'ils ne sont pas là, pour gagner un peu de temps, mais on ne triomphe pas sans mal.

Dans l'ombre de sa chambre, ceux de Ludivine se frottèrent les mains en la regardant quitter l'appartement. Ils avaient encore gagné. »

Conclusion:

Je conseille ce roman à tous ( du moins à tous ceux qui soient un tant soit peu solides).

Il m'a vraiment stressée et quelque part, je suis soulagée de l'avoir terminé.

Cependant, on sent vraiment le talent de Monsieur Chattam ainsi que ses études de criminologie qui ont dû bien l'aider à écrire ce genre de récit.

J'ai voulu essayer cet auteur et j'ai testé. Je ne suis pas du tout déçue bien qu'un tout petit peu traumatisée pour ma nuit ( Imagination Ô imagination lâche-moi quelques instants ;) ).

Où l'acheter?

http://www.amazon.fr/La-patience-diable-Maxime-Chattam/dp/2226258086

Site de l'auteur:

https://www.facebook.com/pages/Maxime-Chattam-Officiel/139801692710571

Laissez un petit commentaire !

Juste m'échapper.