Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Juste m'échapper.

Juste m'échapper.

Menu
Texte du 31 juillet 2015.

Texte du 31 juillet 2015.

Texte du 31 juillet 2015.

J'étais couchée dans ce lit trop grand pour moi. Dans cette chambre aux murs qu'on devinait fraîchement peints grâce à l'odeur chimique de la peinture.

Il faisait nuit noire. Ou presque. La lueur de la lune traversait la fenêtre et formait des ombres sur le mur en face de mon lit.

Je pensais à mon avenir. A ce que j'allais devenir et à ce dont je rêvais de devenir.

Soudain, des cris stridents m'ont arrachée à mes songes.
Ce sont les mêmes qui se reproduisent chaque nuit, toujours un peu plus fort...

Cette logorrhée de souffrance semblait venir d'un animal à l'agonie. Je n'osais sortir, le noir me terrorisait...

Et comme pour m'enfoncer dans ma culpabilité, ces cris devinrent plus plaintifs, plus fréquents. Comme un appel à l'aide sans cesse qui resta sans réponse.

Je plongeai la tête dans mon oreiller, recouvrant mes oreilles pour ne plus entendre cet S.O.S perçant.

C'est ainsi que cette plainte animalière sonna tout d'un coup très humaine.
Comme une femme à laquelle nous infligeons toutes les douleurs du monde.

Je n'osai toujours pas accorder la délivrance à cet être mourant.

Et quand ces hurlements d'horreur stoppèrent, je restai figée dans une insomnie éternelle.