Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Juste m'échapper.

Juste m'échapper.

Menu
Dernier jour d'un condamné: Critique.

Dernier jour d'un condamné: Critique.

Dernier jour d'un condamné: Critique.

Le dernier jour d'un condamné - Victor Hugo.

Nombre de pages:

79 pages.

Prix auquel on le trouve actuellement:

Deux euros.

Résumé:

En passant un jour devant la place de Grève - actuelle place de l'Hôtel de Ville de Paris - où l'on prépare une exécution à la guillotine, Victor Hugo s'indigne de ce « meurtre organisé ».

L'idée lui vient d'écrire un roman sur ce sujet.

Réquisitoire contre la peine de mort, Le dernier jour d'un condamné développe les pensées et les tourments d'un homme conscient que sa mort est proche. Quel que soit le crime du condamné, le lecteur est obligé de questionner les implications morales de la peine capitale.

Ce roman court et percutant, œuvre d'un philosophe et d'un poète, est un véritable manifeste humaniste.

Victor Hugo ( 1802 - 1885)
Homme de lettres de génie, chef de file du mouvement romantique, Victor Hugo s'est illustré dans tous les genres littéraires. Son engagement politique et intellectuel a fait de lui l'une des figures incontournables du XIXème siècle.


Mon avis:

Après avoir lu et adoré Les Misérables, Il fallait absolument que je lise un autre chef d'oeuvre de Victor Hugo ! J'ai mis plusieurs mois, c'est vrai mais en tombant sur Le dernier jour d'un condamné en faisant un tour à la librairie, je n'ai pas su résister. (Désolée maman, je n'arrive pas à baisser ma consommation de livres).

Alors que dire? Pas grand chose à part que j'ai A-DO-RÉ ! (Victor, tu serais né 200 ans plus tard, je t'aurais épousé sur le champ).

Une histoire bouleversante qui nous montre bien la position d'Hugo par rapport à la peine de mort. Tous les criminels sont-ils vraiment des gens sans cœur méritant la mort?

Une fin à couper le souffle, que demander de plus?

Mon seul regret avec ce roman est qu'il manque un peu de précisions sur le sujet de la condamnation de l'homme dont on parle.

Note:

9/10.

Passages adorés:

« Pas malade ! En effet, je suis jeune, sain et fort. Le sang coule librement dans mes veines; tous mes membres obéissent à tous mes caprices; je suis robuste de corps et d'esprit, constitué pour une longue vie; oui, tout cela est vrai; et cependant j'ai une maladie, une maladie mortelle, une maladie faite de la main des hommes. »

«Et puis, on ne souffre pas, en sont-ils sûrs? Qui le leur a dit? Conte-t-on que jamais une tête coupée se soit dressée sanglante au bord du panier, et qu'elle ait crié au peuple: cela ne fait pas de mal !

Y a-t-il des morts de leurs façon qui soient venus les remercier et leur dire: C'est bien inventé. Tenez-vous-en là. La mécanique est bonne. »

Conclusion:

Je le conseille à tous les adeptes de la grande littérature ! (Puis... Deux euros, ça ne tue pas :3 ).

Où l'acheter:

http://www.amazon.fr/Le-Dernier-jour-dun-condamn%C3%A9/dp/2290038512

Ou dans toutes librairies.

Biographique de l'auteur:

http://www.lespoetes.net/poete-91-Victor-HUGO.html

Laissez quelques commentaires !

Juste m'échapper.