Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Juste m'échapper.

Juste m'échapper.

Menu
Biographie de la faim: Critique.

Biographie de la faim: Critique.

Biographie de la faim: Critique.

Biographie de la faim ~ Amélie Nothomb.

Nombre de pages:

190 pages.

Prix de base:

5 euros 60.

Résumé:

L'auteure de Stupeur et tremblements (Grand prix du roman de l'Académie française de 1999) et de Métaphysique des tubes fait revivre ses souvenirs d'enfance au Japon et en d'autres lieux où l'a conduite la carrière de son père diplomate.

Au cœur du kaléidoscope: sa faim. Le mystère de la faim, goinfre, joyeuse ou tragique et angoissante, quête perpétuelle d'un accomplissement inaccessible. Un récit pudique et sincère, qui manie l'humour noir et la provocation.

En pleine forme, la plume nerveuse, l'esprit affûté, la langue gourmande, Amélie Nothomb mène son lecteur dans une géniale autogéographie. ~20 minutes.

Sans doute le meilleur des Nothomb. ~ Simon Marty, Marianne.

Mon avis:

J'ai adoré les nombreuses références aux autres romans d'Amélie Nothomb, ça fait des liens avec d'autres histoires et je m'y perds avec encore plus de plaisir.

De nombreux passages m'ont fait sourire et j'ai aimé en apprendre plus sur l'enfance de l'auteure, dans de nombreux pays grâce au métier de son père.

Le sujet étant la faim sous toutes ses formes, moi étant une grande affamée; ce livre devait d'office me plaire et en effet ce fut le cas.

D'habitude, je trouve que ses romans autobiographiques sont moins 'réussis' que les autres, je les apprécie moins... Celui-ci fait exception et se place dans ses meilleurs !

Une fin agréable sous-entendant une très belle morale...

Note:

9/10.

Passages adorés:

« Par faim, j'entends ce manque effroyable de l'être entier, ce vide tenaillant, cette aspiration non à l'utopique plénitude qu'à la simple réalité: là où il n'y a rien, j'implore qu'il y ait quelque chose. »

«Ne suffit-il pas d'avoir en bouche du très bon chocolat non seulement pour croire en Dieu, mais aussi pour se sentir en sa présence? Dieu, ce n'est pas le chocolat, c'est la rencontre entre le chocolat et un palais capable de l'apprécier.

Dieu, c'était moi en état de plaisir ou de potentialité de plaisir: c'était donc moi tout le temps. »

Conclusion:

Je trouve qu'il fait partie de ses meilleurs... Je le conseille donc !

Où l'acheter?

http://www.amazon.fr/Biographie-faim-Am%C3%A9lie-Nothomb/dp/225311717X

Ou dans n'importe quelle librairie.

Site de l'auteure:

https://www.facebook.com/pages/Am%C3%A9lie-Nothomb/111764192173454?fref=ts

Autre critique sur Amélie Nothomb:

http://justemechapper.over-blog.com/2015/09/petronille-critique.html

Juste m'échapper.