Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Juste m'échapper.

Juste m'échapper.

Menu
Je n'ai rien vu venir : Critique.

Je n'ai rien vu venir : Critique.

Je n'ai rien vu venir : Critique.

Je n'ai rien vu venir ~ Eva Kavian.

Nombre de pages:

125 pages.

Prix de base:

13 euros.

Résumé:

Momo est hyperactif et ça tombe bien: Quand il n'est pas occupé à sauver Filleul Royal du suicide, il veille sur Ramon, coincé entre sa mère et sainte Bibine. Le plus souvent, il fait la causette aux visiteurs de la résidence, un centre qui accueille les naufragés de la ville et de la vie. Puis, un jour, Jacques arrive, avec ses histoires de sexagénaire cabossé: « Je n'ai rien vu venir. Que dire d'autre? » Plein de choses, sans doute...

Mon avis:

J'avais vraiment hâte de lire ce livre car c'est un sujet qui nous touche tous, de près ou de loin. On pourrait tous devenir SDF Sans rien avoir vu venir...

Le roman se déroule en Belgique, ce qui m'a d'office encore plus inclue dedans.

L'écriture d'Eva Kavian est douce, j'aurais aimé qu'elle pousse un peu plus dans les émotions bien qu'il soit déjà émouvant par le sujet mais je pense qu'elle aurait vraiment pu me mettre les larmes aux yeux avec un peu plus d'effort.

Je l'ai trouvé un peu trop utopique. Je ne suis pas sure que cela se passe aussi 'bien' dans les centres d'accueil. Après c'est quelque chose à vérifier...

La fin m'a vraiment surprise, je ne m'y attendais absolument pas !

Note:

7/10.

Passages adorés:

« (...) tu prends un verre et le poids des peines devient plus léger, t'en prends un deuxième et tu commences à trouver des solutions à tout, tu prends des résolutions, tu retrouves le sourire, tu n'es plus seul puisque le poids des peines est moins lourd. Alors tu te fais des copains, tu prends un troisième verre et un quatrième, tu ne comptes plus et, quand tu rentres, t'as oublié que t'es dans la merde. Au réveil, t'as oublié les solutions et les résolutions. Mais tu te souviens de ce moment où tout devient léger. Le problème de l'alcool, ce n'est pas l'alcool. C'est les problèmes. T'as déjà vu un alcoolique qui n'avait pas de problèmes avant de devenir alcoolique? »

« - Tu veux mourir?

- Non. Mais je ne sais plus vivre. Et toi?

- Je ne me suis jamais posé la question. Non, je ne veux pas mourir. Je ne voulais pas vivre non plus. C'est arrivé. Je suis né. Je vis.»

Conclusion:

Je le conseille à tous. Ne serait-ce que pour sensibiliser sur cette problématique, c'est important...

Où l'acheter?

http://www.moliere.com/fr/kavian-eva-je-n-ai-rien-vu-venir-9782874893254.html

L'auteure:

Eva Kavian est écrivaine et animatrice d'ateliers d'écriture. Elle a publié une vingtaine d'ouvrages, principalement des essaies et des romans, dont plusieurs ont été plébiscités par les lycéens.

Laissez des commentaires.

Juste m'échapper.