Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Juste m'échapper.

Juste m'échapper.

Menu
Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur : Critique.

Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur : Critique.

Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur : Critique.

Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur ~ Harper Lee.

Nombre de pages:

448 pages.

Prix de base:

6 euros 60.

Résumé:

Dans une petite ville d'Alabama, à l'époque de la grande Dépression, Atticus Finch élève seul ses deux enfants, Jem et Scout. Avocat intègre et rigoureux, il est commis d'office pour défendre un Noir accusé d'avoir violé une Blanche.

Ce bref résumé peut expliquer pourquoi ce livre, publié en 1960 - au cœur de la lutte pour les droits civiques des Noirs aux Etats-Unis-, a connu un tel succès. Mais comment est-il devenu un livre culte dans le monde entier? C'est que, tout en situant son sujet en Alabama dans les années 1930, Harper Lee a écrit un roman universel sur l'enfance.

Racontée par Scout avec beaucoup de drôlerie, cette histoire tient du conte, de la court story américaine et du roman initiatique.

Couronné par le prix Pulitzer en 1961, Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur s'est vendu à plus de 30 millions d'exemplaires dans le monde entier.

" Ce livre est magique. D'une tendresse, d'un humour, d'une mélancolie sans pareils. " ~ Frédéric Vittoux, Le Nouvel Observateur.

" Un phénomène comparable à l'Attrape-Cœurs de Salinger, et donc l'un des plus beaux livres jamais écrits. " ~ Femina.

Mon avis:

J'avais déjà entendu parler de ce livre à plusieurs reprises mais je dois bien avouer que c'est la chronique de Rebecca qui m'y a décidée !

J'ai trouvé la première partie un peu longue bien que nécessaire... On suit Scout et son frère dans leurs journées à l'école puis leurs vacances d'été et j'ai trouvé que c'était un peu tiré en longueur bien que ça soit indispensable de planter le décor.

Je me suis beaucoup retrouvée dans le personnage de Scout. Bien que plus jeune que moi, elle a du mal avec l'autorité, elle n'est pas la petite fille que tout le monde voudrait qu'elle soit. Comme moi, elle est plus jean, t-shirt que petite robe rose. J'ai vraiment trouvé son personnage attendrissant et rempli de bonnes intentions ! J'ai adoré qu'elle soit la narratrice de ce roman, ça rajoute vraiment quelque chose à l'histoire !

Cependant, je ne vais pas cacher que j'ai été déçue... Avec tout ce dont j'avais entendu à propos de ce livre je m'attendais à énormément d'émotion, peut-être même à pleurer toutes les larmes de mon corps et ça n'a pas du tout été le cas !

De plus, j'ai pas trop compris où l'auteure voulait mener l'histoire.. J'ai l'impression, en terminant le livre qu'il n'était pas fini, je m'attendais à autre chose..

J'ai quand même bien aimé, je le regrette pas, le racisme a toujours été et est encore un sujet qui me touche et cette injustice me révolte au plus au point mais j'ai lu tellement de livres plus émouvants, plus révoltants à ce sujet que celui-ci ne m'a pas emmenée aussi loin que je l'aurais voulu...

Le livre se lit très vite, l'écriture est fluide et tout de même, jolie...

Note:

7/10.

Conclusion:

Je le conseille quand même pour son sujet parce que le racisme, bien que moins présent, est toujours là...

Où l'acheter?

Acheter: Ici.

Télécharger gratuitement: ici.

L'auteure:

Je crois que je porte la poisse, j'ai commencé ce livre le vendredi 19 février, le même jour où l'auteure est décédée...

Page wiki.

Critique par Rebecca:

Cliquez ici pour lire cet autre avis.

N'hésitez pas à laisser un p'tit commentaire.

~ Juste m'échapper.