Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Juste m'échapper.

Juste m'échapper.

Menu
Interview n°10: Monique Quittelier.

Interview n°10: Monique Quittelier.

Interview n°10: Monique Quittelier.

Interview de Monique Quittelier par juste M'échapper.

Merci à l'auteure pour le temps accordé !

1) Pourquoi vous-êtes vous lancée en tant qu'écrivain? Quelle a été votre toute première motivation?

-En fait, je suis née écrivain. Jeune adolescente, je remplissais déjà des cahiers de poèmes! Si j'ai été éditée, c'est grâce à un groupe de lecture qui m'a incitée à envoyer mon tapuscrit à un éditeur et, par chance, Rayon de miel a été élu "coup de cœur" à Paris. Ensuite, ont suivi Rayon de miel 2 et L'envol.

-Pour Rayon de miel 1 : l'exutoire! Nous étions dans les travaux et pour décompresser, j'ai tourné toutes les situations au travers de l'humour et ça a marché! J'ai écrit la suite de ce roman à la demande de l'éditeur et le troisième, très différent, parce que je le portais en moi depuis des années.

2) Après quelques petites recherches, j'ai découvert que votre roman a d'abord été édité chez La société des écrivains... Pourquoi cette réédition chez Poussière de lune?

Je voulais travailler avec la Belgique! J'avais toujours gardé l'espoir d'être éditée chez nous et quand Poussière de Lune m'a proposé de me rééditer, j'ai sauté sur l'occasion.

3) Qui est votre idole dans le domaine de la littérature?

En ce qui concerne la littérature française, j'apprécie particulièrement les histoires touchantes de Christian Signol et de Claude Michelet ainsi que les livres de Thierry Cohen. Par contre j'aime les thrillers américains et particulièrement ceux d'Harlan Coben et de Peter James. A part ça, je possède toute la collection d'Agatha Christie et de Simenon que je ne me lasse pas de relire!

4) Et si vous étiez un personnage célèbre de livres, lequel ça serait?

C'est une bonne question. Merci de l'avoir posée... Shéhérazade je pense. Belle, intelligente et possédant un superbe dressing ; ça le fait!

5) A vos yeux, quels sont les côtés positifs et négatifs d'une vie d'auteure?

Le côté positif est de passer la plupart de son temps à faire ce que l'on aime le plus : Ecrire! L'imagination s'emballe, on s'excite et les mots courent sur le papier ou l'ordi. L'écriture est également un exutoire. Lorsque j'ai une insomnie, j'écris. Si je suis énervée, j'écris ou encore, si je suis heureuse : j'écris!

Le point véritablement négatif est d'une part, qu'il est très difficile de se faire éditer à "compte d'éditeur", bien entendu. Je fais l'impasse sur l'édition à compte d'auteur et sur l'autoédition. Considérez qu'une maison telle que Gallimard reçoit plus de 200 manuscrits par mois! D'autre part et malgré la chance que j'ai eu de ne jamais payer pour être éditée, il est très difficile de ne vivre que grâce à ses revenus car un auteur ne perçoit qu'entre 8 et 12 % du montant des ventes. Imaginons un auteur qui vendrait 1000 livres par an à 20 euros pièce à raison de 10%, sa commission serait de 2 euros X 1000 livres, soit de 2000 euros : 12 mois...soit même pas 167 euros par mois. Pas de quoi mettre de la crème dans les pâtes...

6) Si votre expérience d'écrivain était à revivre la referiez-vous?

Oui, sans nul doute. Éditée ou pas, ce qui me plaît, c'est l'écriture.D'ailleurs, j'ai écrit des chansons, des poèmes entre mes différents romans mais uniquement pour le plaisir.

Maintenant que je connais le monde de l'édition, je procéderais sûrement différemment mais c'est ce qu'on appelle... l'expérience! ;)

7) Si vous aviez un conseil à donner aux gens qui aimeraient devenir écrivains, lequel ça serait?

Lâchez vous ! Ne vous demandez pas si telle ou telle chose va plaire ou pas! Soyez instinctives et écrivez ce que vous avez envie d écrire. Les corrections, c'est pour plus tard. Les lecteurs ne sont pas dupes. Soyez sincères, soyez vous-mêmes !

8) Vous avez d'autres projets pour l'avenir?

J'ai trois romans en cours et tous sont humoristiques. Je ne me mets pas la pression, je travaille sur l'un ou l'autre en fonction de mon envie. C'est le printemps, synonyme de nettoyage et de peinture ! Vous aurez sûrement l'occasion de lire les bêtises que j'ai encore faites dans mon prochain roman! ;-)

Critique sur Monique Quittelier:

Les astuces d'une femme amoureuse.

Encore merci à l'auteure d'avoir répondu à mes questions !

~Juste m'échapper.