Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Juste m'échapper.

Juste m'échapper.

Menu
Texte du 3 février 2017.

Texte du 3 février 2017.

Bonjour à tous,

Cette année, c'est la dernière de mes secondaires et dans la plupart des écoles (belges, je ne sais pas si c'est pareil en France?!) la dernière année est synonyme de pièce de théâtre !

Celle de cette année est " La bonne âme du Se-Tchouan" écrite par Bertolt Brecht, mise en scène par Hugues Chamart (je vous ferai peut-être quelques articles sur cette pièce, si j'ai une vidéo de la représentation dans l'école, je dois interviewer le metteur en scène, etc...)

Je ne suis pas actrice dans la pièce pour deux raisons, la première est que c'était trois mois de répétitions presque tous les jours et que je n'avais pas le temps. La deuxième est que je ne suis vraiment pas fan de l'écriture de Bertolt Brecht et donc je n'étais pas emballée à l'idée d'y jouer... Cependant, je m'occupe du décor de la pièce et étant donné que je suis dans la classe option littéraire, nous rédigeons le programme. Ce qui amène donc à l'écriture de quelques articles (dont l'interview du metteur en scène) mais également à des petits exercices d'écriture sur ce que nous inspire cette pièce.

Je vous présente le mien:

"Faut-il changer le monde? Comment? Par qui?"

Aucune réaction. Tout le monde se tait, personne ne réagit.

Faut-il pour autant le laisser ainsi?

Plus personne n'ose se révolter, tout le monde se tait...

Les hommes sont désunis... Tout pour son pays,

Lorsque, sous les bombes, meurent des petits...

Tout pour son argent, son profit,

Et pour les autres? Tant pis...

Tout pour son argent,

C'est la course à l'enrichissement,

L'égoïsme financier,

Fera de notre monde, un monde ruiné...

Ça y est, Trump au pouvoir,

C'est la politique dérisoire,

D'un monde en désespoir...

"Faut-il changer le monde? Comment? Par qui?"

Qui viendra sauver notre vie?

Qui fera sortir de la guerre, la Syrie?

Qui sauvera notre Terre?

Et nous offrira une nouvelle ère?

Les spectateurs devant moi baissent les yeux,

Le courage les fuit, ils sont honteux,

Les chefs de cette terre nous font peur,

Mais qui osera donc se lever devant eux?

Les murs se dressent entre les nations,

La société a cessé sa progression,

Nous avançons à reculons,

En plus de construire des murs, nous fonçons droit dedans,

Etait-ce mieux auparavant?

Des siècles et des siècles de guerre,

Un long tunnel mais sans lumière...

Allez, levez-vous, suivez-moi,

Inspirez-vous de la jeunesse rebelle en émoi,

Allons-nous aussi devenir impassibles?

Un monde juste est-il impossible?

Aucune réaction. Personne ne réagit, personne ne bouge...

Le monde se tait alors qu'il voit rouge...

"Faut-il changer le monde? Comment? Par qui?"

Chère bonne âme, si tu existes, où que tu vives,

Viens sauver ce monde et ses dérives...

La phrase en gras, est une phrase prise au hasard dans la pièce !

~ Juste m'échapper.